17/04/2006

Elles arrivent...!!!

...les photos de Vogenée  Elles seront toutes affichées demain voire mercredi au plus tard. D'ici là, voici la première... Difficile de prendre une vue panoramique du village tant il est discrètement encaissé dans la vallée de l'Eau d'Yves. D'ailleurs, c'est un village si discret, qu'il y garde tout son charme...un vrai coup de coeur, comme quoi, le sud de Charleroi possède encore de jolis coins...

Vogenée...un charmant village bien caché, qu'il faut absolument découvrir

21:08 Écrit par P'tit randonneur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rando, nature, norway, vogenee, adeps, marche, photo, eau d yves |  Facebook |

Commentaires

S'il y a une marche à Nismes, me faire signe. Ma maman, comme cadeau de Pâques pour ses quatre vingt ans, voulait que je l'accompagne à une chasse aux oeufs ! Elle disait que c'est réservé aux mères avec leurs gamins et que, donc, elle et moi étions dans les conditions. Elle avait rafistolé des trucs de quand j'étais petit : un bavoir, un petit chapeau blanc en forme de cloche et une culotte tyrolienne en cuir à bretelles. Elle avait bien couturé, j’ai su rentrer dedans ainsi que dans la chemise à plastron de ma petite communion. Je pensais que j’aurais l'air idiot, à 58 ans, surtout avec le hochet et le petit panier en osier pour mettre les oeufs. Et bien non. Il a plu, il a plu, plu, plu. Pire qu’un jour de fête nationale quand il pleut. J’étais le seul dans le parc, avec maman. Le panier a été trop petit. Ma maman disait dit : là, gamin, encore un. Je m’en suis mis plein les poches. Mais les poches d’une culotte tyrolienne en cuir, c’est petit. Alors j’en ai mangé, sur place, sous la pluie, avec mes guibolles toutes nues à partir de la charnière entre la cuisse et le mollet. J’ai perdu mon hochet. Maman mettait les œufs où elle pouvait mais ils ont fondu sur elle. On aurait dit une vieille poule en chocolat. Il ne faut pas lui dire, elle serait vexée. Elle ne voulait pas rater un oeuf. Mon petit chapeau était trempé. Moi aussi, en dessous. Plus un os sec. Gamin, là, gamin, là, encore un. Elle m’a obligé de déboulonner deux poubelles du parc pour mettre les oeufs. J’ai deux poubelles de parc pleines d’œufs dans l’appartement, plus le panier. Mais, des œufs, il faut les manger vite, sinon ça va éclore. Je n’ai pas envie d’être envahi par des poulets en chocolat. Je cherche des recettes d’omelettes. Urgent.

Écrit par : biglodion | 17/04/2006

Les commentaires sont fermés.